Les thérapies

« L’analyse a pour but l’avènement d’une parole vraie ». Jacques Lacan, Les Ecrits.


Mettre des mots sur ce que l’on ressent en parlant avec un thérapeute permet de se sentir mieux, de vivre en étant plus heureux. La psychanalyse offre un lieu d’écoute privilégié où l’on voit naître sa « vraie parole ». Que l’on soit en présence de difficultés qui se répètent dans la vie affective, familiale ou sociale, de ruptures (amoureuses ou au travail), de traumatismes, de manque de confiance en soi ou d’hyper-sensibilité, il importe de parler de sa souffrance, de son angoisse, de son anxiété et de ce qui arrive. Mais rencontrer un psychanalyste n’implique pas nécessairement de faire une analyse.


Les psychothérapies analytiques

La plupart des psychothérapies ont été influencées, directement ou indirectement, par la psychanalyse. Les psychothérapies analytiques ont une indication plus large que la cure analytique. Elles permettent, par la parole, de réfléchir, d'élaborer, de se remettre en question, dans un échange avec le thérapeute. Comme pour la cure analytique, le patient est invité à parler de ce qui lui importe, puis à associer librement ce qui lui passe par la tête. Les thérapies analytiques ont en commun avec la psychanalyse la référence à l'inconscient, au refoulement, ainsi qu'à l'exploration du développement de la petite enfance. Cependant, malgré des bases théoriques similaires, les psychothérapies analytiques diffèrent de la psychanalyse sur plusieurs points, à commencer par l'entretien verbal, qui se déroule en face-à-face. Par ailleurs, ces thérapies privilégient la communication, la discussion interactive entre le patient et le thérapeute. La psychothérapie analytique a pour but la disparition de l'origine du symptôme, une fois que les causes ont été reconnues, identifiées, comprises. Ainsi, la situation peut être transformée et la vie changée. Elle se termine quand le patient a acquis une bonne maîtrise de lui-même et apprend à gérer ses conflits intérieurs. Le rythme des séances est souple. La thérapie peut durer de trois mois à quelques années.


La psychanalyse

La psychanalyse est une méthode thérapeutique basée sur la parole pour soulager la souffrance psychique. Fondée par Sigmund Freud à la fin du XIXè siècle et au début du XXè, la psychanalyse s'intéresse aux profondeurs du psychisme, et notamment à l'inconscient. Elle prend en compte les rêves, les lapsus, les actes manqués, les répétitions de mots, les oublis, les symptômes… C'est un procédé d'investigation des processus psychiques qui autrement, seraient à peine visibles. Allongé sur le divan, le patient exprime spontanément à son analyste ce qui lui vient à l'esprit. C'est la règle fondamentale de l'association libre, qui laisse la parole de l'analysant s'exprimer dans ce qu'elle peut avoir d'imprévisible. Le transfert est également un passage obligé en psychanalyse. C'est le moteur même de la cure analytique. Il passe par la résurgence des sentiments du passé, que nous avons vécus enfants vis-à-vis d'êtres aimés ou de proches. Le transfert repose sur le savoir que l'analysant suppose au psychanalyste. Les émotions et les pensées que le patient avait refoulées vont être reportées sur l'analyste. Au fil du déroulement de la cure, les symptômes sont analysés et un mieux-être apparaît. La psychanalyse permet à l'analysant de se connaître, de se réconcilier avec lui-même, et de vivre plus en accord avec ses désirs. En fonction de la situation de chacun, les séances peuvent être plus ou moins nombreuses : de une à deux fois par semaine. Une cure analytique peut durer de plusieurs mois à plusieurs années.


Les psychothérapies analytiques brèves

Ces thérapies sont destinées à faire disparaître la souffrance du patient dans un temps relativement court. Le psychanalyste s'attache, dans un espace de parole partagée, à écouter et à reconnaître chacun dans ce qu'il a d'intime et de singulier afin de permettre à laparole de produire des effets. Le but de ces thérapies est que le patient puisse envisager comment il est partie prenante dans les symptômes qui le tourmentent, afin de s'en dégager. Ces thérapies, réalisées en face à face sous forme de conversations personnalisées, durent de quelques séances à plusieurs mois.


Le soutien psychologique

Le soutien psychologique est basé sur l'écoute et permet de rassurer le patient sur sa souffrance. Il s'agit d'une écoute attentive et de conseils aux personnes qui, selon les cas, cherchent un soulagement à leurs problèmes, psychiques ou sociaux. L'accompagnement se fait sous forme d'entretiens et de suivis personnalisés. Un cheminement psychothérapeutique peut être proposé afin de permettre un changement des processus psychiques.